Lili Boulanger-Pie Jesu

Pie jesu est la dernière oeuvre que Lili Boulanger (1893-1918) a écrite en 1918 en  dictant les notes à sa sœur, avant d’être emportée par une tuberculose intestinale à 24 ans. Avec sa sœur, Nadia, elles créent le comité franco-américain en 1915  au  conservatoire de Paris et la gazette du conservatoire pour aider les musiciens soldats.

Lili_Boulanger

Le comité Franco américain  est présidé par Whitney Warren, le comité d’honneur, sous le haut patronage de Camille Saint-Saëns, réunissait des musiciens tels que Gabriel Fauré, directeur du conservatoire , Dubois, Paladilhe, Charpentier, Widor et Vidal.

Nadia Boulanger, après la mort de Lili, ne veut plus composer : elle se consacre à la direction musicale, à la diffusion des œuvres de sa sœur et à la pédagogie jusqu’à sa mort, à quatre-vingt-douze ans.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s