Trois beaux oiseaux du paradis

oiseaux_du_paradis

Chœur composé par Maurice Ravel en 1915 :

« Trois beaux oiseaux du Paradis, Mon ami z’ il est à la guerre,… »

Une jeune fille  rencontre trois oiseaux,  symbolisant  son ami qui est  à la guerre
: l’oiseau bleu symbolise ses yeux, le blanc son front et le rouge  lui révèle sa blessure mortelle. La  jeune fille souhaite alors le rejoindre et mourir.

Les oiseaux représentent une allégorie de la France en guerre : bleu, blanc rouge , le drapeau français.

En 1915, Maurice Ravel a eu du mal à être incorporé à cause de sa petite taille et attend de rejoindre l’armée française. Il dédie cette chanson à Paul Painlevé, un ami au front.

Nous avons choisi deux interprétations sur youtube : Chœur mixte a cappella : Donna Deam, Frances Jellard, Paul Badley, Ben Parry et le choeur Luce del canto.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s